L’enseignement n’est pas une marchandise. Il ne peut être soumis aux lois du marché et de la concurrence commerciale. Tout ce qui tendrait à l’en rapprocher doit être combattu, pour que chaque citoyen conserve les moyens de sa liberté.



Les instances du Parti Socialiste

Imprimer Imprimer

ps_web.jpg Pierre Stassart est membre du parti socialiste.

Membre du Comité Fédéral de la Fédération de Liège, du Comité Exécutif de l’Union Socialiste Communale et du Comité de la Section de Liège, il est aussi président de la Ligue Longdoz-Vennes du Parti Socialiste.

Pourquoi des ligues de quartier ?

La présence de structures politiques auprès des citoyens est essentielle pour relayer leurs revendications et rester à leur écoute. Les appareils de Parti, centrés sur les problèmes nationaux, risquent de perdre le contact.

C’est particulièrement le cas en milieu urbain, où les élus eux-mêmes sont trop peu nombreux pour assurer un contact suivi avec les citoyens.

Sait-on que dans une Ville comme Liège, il y a un conseiller communal pour 4000 habitants ? Ce chiffre illustre la difficulté du contact entre l ‘élu et le citoyen dans les grandes villes, contact qui reste relativement facile dans une commune de 5000 habitants par exemple, où il y a un élu pour 300 habitants.
Mais là où le terrain est déserté par les politiques démocratiques, l’extrême droite risque d’avoir le champ libre auprès de citoyens qui se sentent abandonnés.

D’où l’importance du contact au niveau local. C’est le rôle que jouent, à Liège, les ligues de quartier du Parti Socialiste.

Cependant, on constate une tendance de plus en plus grande des appareils centraux des partis à négliger les messages qui viennent de la base, et à transformer les partis en partis de notable, à l’américaine, où l’appartenance à un premier cercle ou à un puissant lobby font figure de sésame dans l’accès aux fonctions politiques. Une telle tendance est nuisible à la démocratie, particulièrement quant elles concerne les mouvements progressistes.

J’ai l’espoir que grâce à la résistance des militants et à leur engagement sur le terrain et dans les réseaux associatifs locaux, cette dérive puissent être efficacement combattue, et la participation citoyenne revivifiée ce qui contribuera à refouler l’extrême droite.